Comment installer des bornes de recharge électrique sur mon parking ?

Mis à jour le 28/12/2022

L’offre répondant à la demande, le marché des voitures électriques progresse en Europe et tout particulièrement en France chaque année. Le nombre de possesseurs de voiture électrique augmentant, l’adaptation des parcs de stationnements accueillant ce type de véhicules doit également être rapide et homogène sur tout le territoire.  Pour appuyer ce développement, l’Etat a mis en place plusieurs aides accessibles par tous (parking public et privé, voirie, résidentiels…). Découvrons ensemble plus en détails ce secteur.  

Le positionnement français sur les voitures électriques

L’Energie et la décarbonisation de cette dernière est l’une des préoccupations les plus importantes actuellement et partagés par bon nombre des pays du monde entier. Dans cet élan, la France a décidé de se développer vers les énergies renouvelables dont notamment, le solaire photovoltaïque et l’éolien.

De son côté, la mobilité et notamment la mobilité thermique représente un sujet crucial car son bilan carbone est mauvais. En effet, son taux de CO2 par la combustion d’essence est de 2.9 tonnes de CO2 tep (tonne équivalent pétrole). Depuis de nombreuses années, plusieurs dispositifs ont permis l’engagement vers des alternatives de déplacements moins polluantes. L’incitation vers ces alternatives a été largement communiqué sur notre territoire :   

  • Transport en commun
  • Train
  • Vélo / Vélo électrique
  • Marche pour de courte distance
  • Co-voiturage ou encore l’éco conduite (rouler à une vitesse modérée)
  • Véhicule électrique ou hybride

Les véhicules électriques semblent être une solution à préférer, avec un bilan carbone 2 fois moins élevé que celui d’une voiture thermique (voir plus bas pour les comparaisons entre les différentes solutions).

Hétérogénéité sur le territoire

L’un des enjeux principaux de la France actuellement est l’harmonisation de la présence de bornes de recharge sur le territoire afin d’éviter les « zones blanches » et de faciliter l’expérience du conducteur. Actuellement, la France n’a pas une homogénéité concrète sur tout le territoire, ce qui représente l’un des freins principaux pour passer à l’électrique, cette peur des trajets longs où l’on ne trouve pas de bornes aux alentours.

Dans le futur, ces zones dites blanches vont disparaitre et notamment grâce à l’appui des différents programmes d’accompagnement mis en place, tel que la prime Advenir, le crédit d’impôt ou encore l’aide pour les coûts de raccordement.

Nouvelles lois en faveur de l’installation de bornes de recharge

Loi LOM, loi d’orientation des mobilités promulguée le 24 décembre 2019, transforme la politique des mobilités vers un réseau de transports du quotidien plus facile, moins coûteux mais surtout plus propre avec notamment une obligation de verdissement et une décarbonation de la flotte de véhicules. Pour cela, le pré-équipement des parkings des entreprises de bornes de recharge électrique devient un point essentiel de la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte datant de 2015.

1) Pré-équipement des bâtiments neufs

Cette obligation concerne les établissements ayant déposé leur permis de construire après le 1er janvier 2017. Les établissements concernés sont les parkings des bâtiments :

  • Tertiaire
  • Public
  • Industriel

Les bâtiments tertiaire, industriel et du public ayant 40 places de parking ou moins, ont l’obligation d’intégrer un pré-équipement sur 10% des places de stationnement (avec un minimum d’une place). Pour ceux ayant plus de 40 places, ils ont pour l’obligation d’en intégrer sur 20% de leurs places de stationnement.

Concernant les centres commerciaux et les cinémas, ces bâtiments ont besoin d’en intégrer 5% pour les parkings de 40 places ou moins et 10% pour les parkings supérieurs à 40 places.

2) Pré-équipement des bâtiments existants

Seuls les bâtiments tertiaires et industriels sont concernés pour les demandes de permis de construire déposés entre le 1er janvier 2012 et le 1er janvier 2017. Ces derniers doivent intégrer au moins 10% de leurs places de parking.

Pour les demandes de permis faites avant le 1er janvier 2012, ceux sont les aires urbaines de plus de 50 000 habitants qui sont concernées et qui doivent pré-équiper leurs parkings d’au moins 10% de places accueillant des voitures électriques.

Typologie de bornes et de bénéficiaires

Toutes les bornes n’ont pas les mêmes puissances. Les principales charges sont les suivantes :

Puissance

7.4 à 22 kVA

22 à 24 kVA

50 à 150 kVA

Type d’usage

Résidentiel et entreprise, notamment recharge d’appoint
Borne privée ou à 2 points de charge (wallbox)

Recharge rapide, courte durée pour les professionnels et pour le trafic de transit

Recharge accélérée, sur autoroutes et grandes axes

Type de courant

Courant alternatif (AC) Courant alternatif (AC) ou Continu (DC)

Courant continu (DC)


Les bornes de recharge préférées par les entreprises sont généralement les bornes de recharge entre 7.4 et 22kVA. Elles permettent de répondre au besoin de points de recharge d’appoint et sont économiquement plus intéressantes que des bornes de recharge plus performante.

Il existe différents types d’usage d’installation. En effet, en tant qu’entreprise, vous pouvez décider d’en avoir une utilisation 100% privée réservée à vos salariés ou ouvert au public. Lorsque vous décidez de réserver l’utilisation à vos collaborateurs, 2 cas de figures se présentent :

  1. Vos salariés possèdent un véhicule propre à l’entreprise et vous décidez d’offrir la recharge de ce véhicule avec un électron gratuit
  2. Vos salariés possèdent un véhicule qui leur est propre est vous fixer un prix de revente  

Lorsque vous décidez d’ouvrir à tout public vos installations, vous pouvez proposer l’électron au prix que vous souhaitez.

La politique de prix sur le chargement des voitures électriques n’est pas encore universelle. Vous avez plusieurs choix qui se présentent à vous :

  • Tarif au kWh (entre 0.25€ et 0.40€ du kWh)
  • Tarif à la durée de chargement (entre 1.75€ et 2.8€ de l’heure)

bornes-de-recharge-electrique

Répartition des coûts pour la mise en place

L’installation de bornes de recharge ne se fait pas pour 0 €. Plusieurs gammes de prix existent. Pour vous donner un ordre d’idée, voici les coûts d’une installation tout compris :

  • Une borne de recharge murale : entre 1000 et 2000 € HT
  • 2 points de charge : entre 6000 et 8000 € HT
  • Borne de recharge accélérée ou rapide entre 22 et 24 kVA : 15 000 à 20 000 € HT
  • Une borne de recharge accélérée : entre 25 000 € et pouvant aller jusqu’à 100 000 € HT

Les coûts transverses sont à mesurer dans un projet d’installation de bornes de recharge. En effet, suivant les aménagements qui sont à faire, une rentabilité peut être explosée. Les coûts de génie civil, qui sont aux alentours de 1000 € et 3000 € HT, comprennent :

  • Les fondations de la borne
  • Les tranchées
  • L’accès à l’infrastructure

Si vous décidez de mettre des ombrières photovoltaïques, ces coûts peuvent être bien amoindries car le câblage pourrait être intégré à l’ombrière directement.

Les autres coûts à prendre en compte seront bien évidemment le coût de l’installation comprenant la pose de la borne, le raccordement électrique, la mise en exercice de la télécommunication entre les bornes et la livraison… Pour ce genre d’intervention, il faudra absolument faire appel à un professionnel agrégé et titulaire de la qualification.

Concernant les coûts de raccordement au réseau public de distribution, ceux-ci sont actuellement pris en charge en parti à hauteur de 75% suite à la loi votée sur l’orientation des mobilités.

Le raccordement avant la réfaction serait de :

  • 2000 à 2500 € pour toutes puissances en dessous ou égale à 36kVA
  • 9000 c€ pour toutes puissances supérieures à 36kVA et inférieures ou égale à 250kVA.

Quelles sont les aides pour l’installation de bornes de recharge ?

Si vous êtes une entreprise, le programme Advenir va vous intéresser. Le programme d’Aide au Développement des Véhicules Electrique aide financièrement les entreprises dans leur mise en place de bornes de recharge sur leur parking, tout autant pour celles qui souhaitent mettre en place des recharges privées ou des recharges ouvertes au public. Cette aide, à laquelle EDF participe, propose une prise en charge de 40% des coûts liés à l’installation de la recharge, soit :

  • 1000 € HT d’accompagnement par point de charge pour les parking privés, réservés aux salariés de l’entreprise et leurs véhicules
  • 1500 € HT d’accompagnement par point de charge pour les parking publics, ouverts à tous.

Est-ce que les voitures électriques sont bonnes pour l’écologie ?

Si on décide de comparer la marche ou l’utilisation d’un vélo avec une voiture électrique, cette dernière n’est pas celle à préférer pour un bilan nul sur une distance qui peut être parcourue à pied ou à vélo. En revanche, les études prouvent qu’en comparaison aux véhicules thermiques, cette option reste la moins carbonée.

Comparaison des différents véhicules thermiques, électriques et hybrides

Type de véhicule

GPL

Essence

Diesel

Electrique

Hybride

Empreinte carbone (kgCO2e/km)

0.192

0.200

0.190

0.103

Entre 0.147 et 0.232*

* selon le type de propulsion hybride utilisé (mild, full, plug-in…)

Une voiture électrique n’a pas un bilan carbone nul, mais elle permet de limiter l’impact carbone de ce mode de transport.

Dans tous les cas, le meilleur moyen d’améliorer votre bilan carbone sera de prendre soin de votre véhicule dans son utilisation mais aussi dans son entretien. Cela vous permettra de rallonger la durée de vie de votre voiture et d’éviter la surconsommation.

Couplage Bornes de recharge électrique et panneaux photovoltaïques ?

Coupler un projet de panneaux solaires avec un projet de borne de recharge électrique peut être très intéressant, pour l’un comme pour l’autre.

D’un côté, votre projet solaire photovoltaïque en autoconsommation sera rentable encore plus rapidement de part vos consommations électriques qui vont être plus importantes grâce à la consommation électrique de vos bornes. De l’autre côté, vous proposerez un électron vert que vous aurez produit. La revente de ce dernier sera donc d’autant plus intéressante financièrement et le retour sur investissement sera bonifié des deux côtés.  

De plus, si vous décidez de mettre des ombrières photovoltaïques, vous aurez beaucoup moins de difficultés à y intégrer des bornes de recharge car vous pourrez intégrer directement le câblage sous l’ombrière.

 


Les bornes de recharge en quelques mots :

  • Certains parkings ont pour obligation d’accueillir sur au moins 10% de leurs places des stations de rechargement électrique
  • Il existe différents types de bornes qui varient en fonction de la puissance et du type de courant.
  • Beaucoup d’aides sont proposés encore à l’heure actuelle aux professionnels
  • Coupler un projet photovoltaïque avec un projet de bornes électrique est favorable économiquement
Partager cet article