Des panneaux solaires pour quel prix ?

Quel est le prix réel d’une installation photovoltaïque ? Existent-ils des aides pour la financer ? Si les panneaux solaires représentent un budget conséquent, leur installation est avant tout un investissement, un investissement sur le long terme qui vous permettra de réaliser de réelles économies.

 

Qu'est-ce qui influe sur le coût d’une installation solaire ?

 

Pour les panneaux solaires, le prix varie selon divers facteurs :

  • La puissance nominale du panneau ou « puissance crête ». On parle de puissance exprimée en kilowatt-crête (kWc) pour la production d’énergie maximale délivrée par un panneau dans des conditions standards d’utilisation. Elle dépend notamment de la technologie utilisée.

  • Le nombre de panneaux nécessaires. Votre besoin en énergie va déterminer la puissance nécessaire de votre installation photovoltaïque et par conséquent son envergure.

  • Le type d’installation : panneaux intégrés au bâti ou en surimposition.

  • La complexité de l’installation (toiture sur plusieurs pans, nombre d’étages)

 

Quels sont les différents panneaux solaires commercialisés pour une installation ?   

1. Le panneau monocristallin : Constitué d’un seul cristal dirigé dans la même direction, son rendement de conversion avoisine les 18 %

2. Le panneau polycristallin. Il est composé de cristaux mélangés les uns aux autres. Son rendement de conversion oscille entre 13 et 15 %.

3. Le panneau amorphe. Il est gris foncé uni. Il est conçu avec 1 % de silicium seulement, qui est déposé sur un matériau amorphe (verre, acier ou plastique). Son rendement de conversion varie entre 6 et 9 %*.

 

Deux mesures à retenir

La surface moyenne d’un panneau solaire est de 1,6 m².La donnée la plus importante reste la puissance du panneau. En France, elle est en moyenne de 300 Wc (0,3 kWc).

 

Quel est le prix réel d’une installation photovoltaïque ?

 

Le matériel nécessaire

 

  • Les panneaux (polycristallins, monocristallins, amorphes).

  • L’onduleur est relié aux panneaux pour transformer le courant continu en courant alternatif.

  • Le système de pose

  • Les autres accessoires (câblages, outils dédiés…).

  • L’outils de gestion de consommation n’est pas nécessaire à une installation photovoltaïque mais permet si vous êtes en autoconsommation d’optimiser la consommation. 

 

L’installation professionnelle

Dans le coût d’une installation, on peut inclure la main-d’œuvre, les démarches administratives (coût du raccordement et du formulaire CONSUEL), le mode de pose (intégré ou non au bâti). Vous souhaitez en savoir davantage sur l’installation des panneaux photovoltaïques?

 

Le coût de panneaux solaires à haut rendement en surimposition

Aides déduites, le coût pour un particulier d’une installation solaire en surimposition de 2,1 kWc se situe autour de 7000 * TTC avec gestionnaire d'énergie. Selon les mêmes critères, le coût d’une installation d’une puissance de 9 kWc est autour de 21 000 * TTC. 

Pour vous prémunir contre les arnaques, nous vous conseillons de demander plusieurs devis et de faire appel à des professionnels agréés « RGE » et « Quali’PV ». Par conséquent, ne signez jamais de bon de commande lors d'un premier RDV !

*Ces tarifs sont donnés à titre indicatif et peuvent varier selon les tarifs proposés sur devis par des professionnels compétents.

 

Les coûts de fonctionnement

Installer des panneaux solaires reste un projet d’envergure dont la rentabilité financière se fait au bout de quelques années. Parmi les coûts à prendre en compte, le fonctionnement.


Les coûts de fonctionnement à prendre en compte :

  • Le tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité (TURPE) en cas de revente totale ou du surplus d’électricité correspond à une vingtaine d’euros/an.

  • Une fois tous les 10 ans environ, l’onduleur doit être remplacé ou réparé. Selon la puissance, le remplacement d’un onduleur coûte entre 1 000 et 2 000 euros. Vous pouvez également faire le choix d’un micro-onduleur, plus cher à l’achat, mais garanti 20 ans par les constructeurs.

  • Une possible augmentation des coûts d’assurance de votre maison. Une installation solaire nécessite parfois une modification dans votre assurance multirisque habitation ou un contrat spécifique à côté.

 

Toutefois, les coûts d’entretien restent faibles. Nous avons inclus ces coûts dans notre estimation en ligne. 

 

Réduire le prix de vos panneaux solaires grâce aux aides d'état à l'installation

 

La TVA à 10 %

Si vous faites appel à un professionnel pour la pose des panneaux solaires, vous pouvez bénéficier de la TVA à 10 % sur l’achat du matériel et l’installation. Mais votre habitation doit être achevée depuis plus de deux ans et la puissance de vos panneaux doit être inférieure ou égale à 3 kWc, ce qui représente environ 10 panneaux ou 20 m² de toiture. Au-delà d’une puissance de 3 kWc, la TVA passe à 20 %.

 

La prime à l’investissement de l’État

La prime à l’investissement a été mise en place dans le cadre de l’installation de panneaux solaires destinés à l’autoconsommation avec la vente du surplus d’électricité. Pour en bénéficier, la pose doit avoir été effectuée par un professionnel agréé (RGE) et le type de pose doit être une intégration au bâti ou une surimposition.

Versée sur 5 ans, la prime à l’investissement décroît tous les trimestres selon les volumes de demandes de raccordement. Au 1er Septembre 2019, les aides sont les suivantes

  • 390 €/kWc pour une installation inférieure ou égale à 3 kWc.

  • 290 €/kWc pour une installation d’une puissance entre 3 et 9 kWc.

  • 190 €/kWc pour une installation d’une puissance entre 9 et 36 kWc.

  • 90 €/kWc pour une installation d’une puissance entre 36 et 100 kWc.

 

Le rachat du surplus

Au cours d'une année complète, il y aura des moments où votre installation produira plus que ce que vous consommez. Si vous êtes absents en journée pendant l'été par exemple. Dans ces conditions, vous pouvez revendre le surplus de production à 10c€ par kWh injecté sur le réseau pour une installation de taille inférieure ou égale à 9kWc. Pour les installations plus importantes (entre 9 et 100kWc), ce tarif descend à 6 c€/kWh. Ces tarifs sont stables et garantis pendant 20 ans. Bien qu'il ne soit pas recommandé de surdimensionner une installation en autoconsommation, ce mécanisme permet néanmoins de "ne rien gâcher".
 

Le crédit d’impôt pour le photovoltaïque a été supprimé en 2014.

La loi de finances de 2014 a mis fin à l’accès des équipements photovoltaïques au crédit d’impôt à compter du 1er janvier de la même année. En revanche si votre installation comprend un appareil domotique tel qu'un gestionnaire d'énergie, il est éligible au CITE. (Crédit d'Impôt Transition Energétique)

 

Des panneaux solaires gratuits ?

Le marché du panneau solaire est très concurrentiel, mais le sérieux est de mise. Les arnaques sont de plus en plus nombreuses, car beaucoup y ont vu l’opportunité de se faire de l’argent de façon malhonnête. Partez d’un principe de base : une installation de panneaux solaires ne sera jamais gratuite. Vous promettre ainsi le remboursement total de votre investissement au bout de 4 ans est souvent peu réaliste.

La première recommandation est donc de s’assurer du professionnalisme de vos interlocuteurs. Garanties, avis de clients, qualifications, prix à comparer avec ceux du marché… Un professionnel porteur du label « RGE » et « Quali’PV » est la condition nécessaire pour installer des panneau en toute sérénité. L’autoconsommation est un mode de consommation louable qui ne doit pas perdre sa crédibilité face aux arnaques.

 

Un pro et c’est tout !

Faire appel à un professionnel agréé, c’est s’éviter tous les tracas. C’est aussi profiter d’une installation réalisée dans les règles de l’art. En passant par le service Butagaz, vous serez mis en relation avec des professionnels qualifiés situés près de chez vous.

 


Les 4 points clés à retenir sur le prix des panneaux solaires :

 

  • L’autoconsommation avec vente de surplus d’électricité bénéficie d’aides de l’État.

  • Le prix de l’installation d’un panneau solaire dépend surtout de la puissance, du type de panneau choisi et du mode de pose réalisé.

  • Le coût d’entretien d’un panneau solaire est relativement faible.

  • En autoconsommation avec revente de surplus, le surplus vous est racheté et n'est pas "gâché"